5 conseils pour que vos emails soient mieux reçus et plus lus

Blog ecommerce & webmarketing

       

5 conseils pour que vos emails soient mieux reçus et plus lus

5 conseils pour que vos emails soient mieux reçus et plus lus

15 mai 2012

Pour ce billet, je passe la parole à Elie de Mailjet :

Elie Chevignard est Digital Marketing Manager chez Mailjet, une solution emailing tout-en-un, pour gérer ses emails marketing et transactionnels. Il est notamment l’auteur du Livre Blanc de Mailjet, « L’email marketing pour les e-Commerçants ». Vous pouvez le retrouver sur Twitter : @Elie__

L’emailing n’est pas différent du reste :

Il y a le fond et la forme. On peut toujours insister plus sur l’un que sur l’autre, mais en vérité, il faut que ces deux aspects soient travaillés. Un email marketing bien optimisé travaille le contenu de ses messages, autant que le routage et la technique.

Ici je propose qu’on se focalise sur le côté « forme » et « technique ». Ces conseils sont très simples mais peuvent mener à de grandes améliorations et c’est donc par là qu’il faut commencer. Si ce post vous plaît je pourrai bien sûr en faire un deuxième plus axé sur le « fond » (=stratégie).

Notez, que je voulais un post très simple mais il s’est vite étoffé. Donc pour rester concis tout en offrant des compléments d’information, j’ai mis des liens vers certains de mes articles sur le blog de Mailjet. Ces conseils ne’étant pas exhaustifs, je vous invite de plus à télécharger le Livre blanc de Mailjet pour les e-Commerçants.

Listes : privilégier la qualité à la quantité

Il faut partir d’une liste propre : pas de location ou d’achat de base. C’est interdit par la loi et les FAIs ont des règles encore plus strictes que la législation. Ces derniers repèrent ce genre de pratiques et peuvent bloquer tous les emails sans prévenir.

Cerise sur le gateau : on en sait quelque chose chez Mailjet, très souvent, le prestataire qui loue ou vend la liste ne cherche qu’à encaisser des euros. Lorsque le client lésé s’aperçoit que la liste achetée et pleine de « spam traps » et inutilisable, il est déjà trop tard. 95% du temps, le vendeur refuse de rembourser. Ça arrive tellement souvent, si vous saviez…

Dès le début, mobilisez donc vos ressources pour construire une liste pertinente et ignorez ceux qui vous font miroiter la facilité, ce sont des escrocs. Et dans la durée, mettez vos listes à jour et segmentez-les grâce aux statistiques d’envoi (cf. le Livre Blanc) !

Respectez vos souscripteurs : ils ne pardonnent rien

Une fois que vous avez une belle base opt-in, il faut vous assurer que le lien de désinscription (obligatoire) est bien visible. Les destinataires sont de plus en plus nombreux à se désinscrire cliquant directement sur le bouton « Signaler en tant que spam ». Chaque signalement de ce type est considéré comme une plainte : en un éclair, cela peut tuer la réputation de votre IP. Pour plus de détails, voir mon post : Pourquoi faut-il maintenir un taux de spam inférieur à 0,1% ?

Et bien sûr : si les souscripteurs vous signalent comme « spam », il faut immédiatement en tenir compte. On peut récupérer cette information (feedback loops) auprès des FAIs (Yahoo, Hotmail, etc.), mais c’est un processus assez laborieux. Le mieux est donc d’utiliser une solution emailing qui fait ça pour vous, de façon automatique. Si des personnes vous ayant signalé en tant que spam continuent à recevoir vos emails, vous irez tout droit vers un blacklisting… et donc un bloquage total de vos emails.

Mettez en place des certificats d’authentification : SPF & DKIM

C’est encore une fois quelque chose de laborieux à mettre en place soi-même, mais la plupart des fournisseurs de services emailing vous fourniront ça par défaut, ce qui est un moindre mal. Sans SPF / DKIM, vos emails produiraient en effet des erreurs auprès de tous les grands FAI…

Par contre, peu de services emailing vous personaliseront ces certificats sans faire payer. Pour en savoir plus, vous pouvez lire un post que j’avais fait au sujet de la personnalisation des SPF / DKIM.

Le ratio image / texte

Les images sont très utilisées par les spammeurs. En conséquence, les filtres anti-spam prennent ce paramètre en compte : il faut donc être prudent avec l’utilisation d’images. Celles-ci ne doivent pas dominer la partie texte de façon écrasante.

Il est bien sûr inutile d’essayer de compenser l’équilibre du ratio en ajoutant du texte. C’est ce que font déjà les spammeurs. Il sera préférable de garder cette règle à l’esprit : rester le plus léger possible et… faire des tests.

Optimiser le vocabulaire

On pourrait se dire que ça relève du fond, davantage que la forme. Mais en fait non : on reste dans le côté purement technique. Il y a juste des mots à éviter : « viagra », « argent » et « penis » sont à proscrire. Vous vous en doutiez peut être à la fois. Mais pas mal de mots insignifiants au premier abord peuvent avoir un impact négatif : « gratuit », « cadeau » ou « opportunité » par exemple.

Le mieux est donc d’envoyer un test et de consulter le « spam score » que vous fournira alors votre service emailing (s’il ne vous donne pas cette info, il faut changer de service). Si vous êtes un gros envoyeur et que vous désirez aller plus loin dans l’optimisation, vous pouvez utiliser des outils tels que Litmus, pour prévisualiser le résultat de vos campagnes.

Voilà, j’espère avoir lancé quelques pistes utiles :) N’hésitez pas si vous avez des questions, j’y répondrai avec plaisir !

 

Auteur de ce billet :

Louis-Alexandre TACHON alias Lou. Responsable Web chez Nicolas.

VN:F [1.9.22_1171]
Je t'invite a mettre une bonne note a cet article ;)
Rating: 9.0/10 (10 votes cast)
5 conseils pour que vos emails soient mieux reçus et plus lus, 9.0 out of 10 based on 10 ratings
468 ad

6 comments

  1. Nicolas /

    Bonjour Elie, j’ai vu votre plugin Magento. Est-il possible de choisir Mailjet uniquement pour la newsletter car inclure les mails des commandes va augmenter la volumétrie très vite ???

    • Salut Nicolas,

      Je suppose que ça doit être possible, mais à la fois, c’est justement une des forces de Mailjet : pouvoir gérer le transactionnel ET le marketing. Le suivi est l’optimisation des emails transactionnels mène à de formidables améliorations.

      A priori, je ne sais pas de quels volumes on parle, mais nos prix sont très bas, donc ça ne devrait pas faire envoler ta facture, au contraire. Ou alors c’est que tu routes toi-même, auquel cas, ça peut être périlleux :)

      Je recherche des betatesteurs pour notre nouveau plugin Magento : n’hésite pas à me contacter, ça peut être très intéressant : elie@mailjet.com

      @+++

  2. Design végétal /

    De bonnes infos sur l’emailing, je pense tester au lancement de mon nouveau site !

  3. Bonjour, merci pour ces quelques infos utilises.
    Cela dis, sous les systèmes tels que prestashop, il est pas aisé de trouver un bon module d’envoi d’e-mailing. Actuellement nous utilisons L’export de contacts et direction MailChimp, que nous recommandons fortement. (nous avons eu un vrai gain en terme d’ouvertures/lectures)

  4. Merci pour ces conseils sur l’emailing. Comme tu le dis le lien de désinscription est primordial, et souvent je le trouve pas très visible. Il faut également s’assurer que les images soient visibles sur toutes les boîtes mails, et là c’est encore une autre paire de manches :)

  5. De bons conseils, il est vrai qu’il faut un minimum d’image, de plus elles seront bloquées par de nombreuses boîtes mail, remplacées les quand vous le pouvez par du CSS.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>